Conseils et astucesle pense pas bête du communicant

A quoi sert une charte graphique ?

La cohérence d’une marque est un des éléments qui fait sa force. Etre reconnaissable parmi tous à travers son logo, ses couleurs propres, son imagerie passe souvent par l’élaboration d’une charte graphique. Elle est utile pour le print mais également pour le web. Une charte graphique est de longueur variable et fonctionne en véritable gardien du temple de votre communication corporate. Une charte graphique est bien sûr destinée à évoluer. Voici les éléments constitutifs d’une charte graphique type.

Comment réussir la charte graphique de votre marque ?

A chaque entreprise sa charte graphique ! Elle peut être générale ou spécifique à certains projets. De façon synthétique, voici les principaux éléments constitutifs d’une charte graphique standard.

1/ Définition des règles d’utilisation du logo et la typographie de la marque

La première partie de la charte graphique sert à poser les bases de l’utilisation du logo et de la typographie de votre entreprise. Pour ce faire, il vous faut:

  • Représenter le logo, avec et sans sa baseline
  • Définir les règles de positionnement du logo sur le papier à en-tête ou sur une annonce publicitaire
  • Représenter les différentes versions du logo en indiquant comment gérer le logo sur fond blanc ou fond de couleur: utilisation du logo en noir, blanc ou en quadrichromie.
  • Indiquer clairement les dimensions du logo en mm, les marges à respecter autour du logo, entre le logo et la baseline, etc.
  • Illustrer quelques utilisations erronées du logo
  • Prévoir la charte d’utilisation du logo sur des goodies, des véhicules, etc. peut s’avérer utile
  • Définir la ou les police(s) de caractère et ses/leurs règles d’utilisation: type, taille, alignement à droite ou à gauche, etc.

2/ Définir la charte de couleurs corporate

La reconnaissance d’une marque passe par le logo et l’imagerie mais également par les couleurs associés à votre marque. Certaines marques choisissent de se limiter à une couleur principale et quelques couleurs secondaires. Pour que votre charte graphique soit complète, il vous faudra en tous les cas définir une charte de couleurs primaires et secondaires: environ 4 couleurs primaires et jusqu’à 6 couleurs secondaires, en indiquant les combinaisons de couleurs possibles

3/ Fixer les règles d’agencement d’une annonce publicitaire ?

Pour les annonces publicitaires, il convient également de définir des règles de base en indiquant clairement a façon de construire une annonce publicitaire. Pensez à indiquer le pourcentage d’occupation de l’image sur la page, aux différents formats d’annonces (page plein, demi page, 1/4 de page, horizontal, vertical, etc.), le volume texte et le positionnement de l’accroche publicitaire, le positionnement du bloc adresse, du site web, etc.

4/ Penser aux éléments qui complètent une charte graphique ?

Différentes indications et / ou recommandations peuvent venir compléter le document. En effet, il peut être utile, de définir une charte d’images afin de renforcer votre identité visuelle et en conséquence, la force et la cohérence de votre marque. De même une charte d’icônes peut servir de référence pour agrémenter les présentations PowerPoint par exemple. A ce sujet, quelques exemples de mise en page de slides PowerPoint s’avèrent souvent utiles. Dernier point, en cas d’illustrations, il faut également penser à définir un style graphique cohérent avec l’ensemble de la communication

Et pour prolonger la cohérence de marque de l’offline à l’online, nous vous conseillons également d’intégrer les consignes fondamentales pour la communication digitale. Avec des consignes similaires à la version offline mais adaptées au web: règles d’utilisation du logo, typo adaptée au support web si nécessaire, taille des titres, des sous-titres et des accroches, le type de visuels à utiliser. Tous ces éléments sont à considérer ou a reconsidérer notamment lorsque vous entamez la refonte de votre site internet .