Communication de crise : ça n’arrive pas qu’aux autres !

Nul n’est à l’abri d’une crise, qu’elle soit réputationnelle ou en réaction à un fait de société collatéral à son activité. Pour bien dormir la nuit, mieux vaut être préparé aux scenarii possibles… et, le cas échéant, savoir réagir vite et bien ! Si le temps joue un rôle primordial dans la gestion d’une crise, il ne faut pas pour autant se précipiter et surtout bien réfléchir à la stratégie à mettre en place. Revoyons ensemble les règles d’or de la communication de crise !

Chaque crise potentielle est unique et se gère au cas par cas. Pour autant, certaines règles sont d’or lorsque l’on doit gérer une crise.

Certains secteurs sont exposés à des crises de type « prévisibles », en lien avec leur activité. Par exemple, les enseignes de grande surface peuvent avoir des crises sanitaires, les compagnies de transport des accidents… dans ce cas, des scenarii peuvent être imaginés en amont, afin d’être préparés le jour où un problème de ce type deviendrait réalité.