menu
Réseaux sociaux

Influenceurs : le début de la fin ou la fin du début ?

Le 03/12/18
Image

Depuis une dizaine d’années, on a assisté à une véritable révolution et à la naissance du phénomène des influenceurs ! Bien que les marques aient eu du mal au tout début à les considérer comme de véritables leviers de communication, les influenceurs se sont rapidement imposés.

Mais après avoir été les « chouchous » de la communication et du marketing, leur étoile commence lentement à décliner : des influenceurs eux-mêmes dénoncent le placement de produits à tout va, des comptes anonymes se sont créées pour épingler ceux qui ont acheté leurs followers ou revendent chers des produits cheap commandés sur Aliexpress ! Des marques comme Unilever ont également exprimé leur point de vue en pointant du doigt le manque de transparence, l’uniformité des contenus, la course aux likes.

Côté consommateurs, la lassitude gagne. Exactement comme il l’attend d’une marque, le consommateur veut de l’authenticité, de la transparence, du sens… Et clairement, les consommateurs sont lassés de voir les mêmes contenus déclinés par tous les influenceurs, des placements de produits à tout-va, les RS transformés en gigantesques et planétaires « panneaux publicitaires » !

Selon une étude BazaarVoice menée en France en juin 2018, le contenu des influenceurs est perçu comme répétitif (43 %) ou dont la qualité peut être améliorée (27 %). Les relations avec les marques sont également évoquées, comme trop mises en avant (pour 22 % des sondés) ou même dissimulées (pour 12 % des sondés).

C’est dans ce contexte que seuls 53% des sondés s’estiment satisfaits d’avoir suivis les conseils d’un influenceur pour un achat tandis que 69 % avouent faire d’avantage confiance au contenu (avis client, notation etc.) généré par un autre consommateur. Et 48 % des sondés sont en faveur de règles plus strictes pour réguler l’activité des influenceurs…

Bref, si le désamour n’est pas acté, il paraît urgent de repenser le lien marque/influenceur/consommateur ! La tendance aujourd’hui semble de vouloir remettre du (vrai) contenu et de privilégier l’affinité naturelle influenceur marque. Moins de like mais plus de sens !

Camille Martins
Camille Martins
PR & Communications Manager
c.martins@takaneo.com
Les articles les plus récents :