menu
Event

Comment réussir mon après-événement ?

Le 26/11/18
Image

Votre événement est fini ? Hé bien non ! Il continue ! En effet, le propre de l’événement, ainsi que sa force, c’est d’être éphémère. Et donc de pouvoir durer s’il est mémorable ! En cela, l’après-événement doit être prévu dès le début pour mettre en place un ensemble de dispositifs qui permettra aux invités de garder une trace de ce moment.

  • Mise en boîte : Pensez dès sa conception à capturer des images de votre événement : photos, vidéos, drones… tous les moyens sont bons pour mettre en boîte les moments forts, drôles, chaleureux de votre event ! Anticipez avec vos prestataires le délai de traitement et de mise au format des images. Vous pourrez ainsi les mettre en ligne « à chaud », l’idéal étant dès le lendemain de la manifestation.
    Là encore, toutes les plateformes sont autant de chambre d’écho potentielles : de l’intranet à Youtube, de Facebook à Instagram. Chouchoutez d’abord les participants et les invités en dédiant une plateforme spéciale où eux seuls pourront retrouver photos et vidéos du moment qu’ils ont passé ensemble.
  • Goodie or not goodie ? Parfois décrié, parfois désuet ou ringard, le goodie, s’il est judicieusement choisi, peut être aussi un objet de mémoire. Choisissez un objet en phase avec l’esprit et la thématique de votre événement. Evitez les boule anti-stress (vous estimez que vos invités en ont tant besoin que ça ?), les T-shirts très bas-de-gamme au message corporate (témoignage de radinerie et de prétention tout à la fois), les objets-dont-on-ne sait-pas-à quoi-ils-servent et privilégiez avant tout la qualité et le sens. Et pensez écolo !
  • Envoyez un questionnaire de satisfaction : Envoyez le immédiatement après l'événement. Rendez-le attractif par des photos et/ou des vidéos rappelant la manifestation et profitez-en pour renforcer votre message principal. Vous sollicitez ainsi vos participants d’une autre manière.
  • Si vous souhaitez un taux de retour important (dans le cas d’un événement d’entreprise avec les salariés, le retour est généralement de 30%) vous devez leur faciliter le travail un maximum : limitez le nombre de questions et favorisez des choix avec des notes, limitez les questions ouvertes et soignez l’optimisation sur smartphone
  • Dites merci ! Remerciez vos équipes, les participants, intervenants et les prestataires… C’est simple et cela fait toujours plaisir.
  • Et reposez-vous… vous l’avez bien mérité !
Christophe Coffrant
Christophe Coffrant
Project Manager
c.coffrant@takaneo.com
Les articles les plus récents :